charpente

Publié le par steph

J'aime pas particulièrement montrer mes brouillons, mais puisqu'on me l'a demandé gentillement... voilà une page de l'Homme des Foules, mon adaptation du texte d'Edgar Poe, du début à son étât final.

undefined

Pour ceux qui veulent des détails, je m'occupe d'abord de fixer ce qui me vient le plus naturellement en lisant le texte, peu importe l'originalité, la qualité du dessin ou le détail à ce stade.
Je fais tout le livre comme ça. Certaines pages sont très vides de contenu, mais il faut en passer par là sans avoir peur du vide.
Ce qui compte, c'est avant tout de rendre les idées matérielles, et dès que c'est fait, de fixer le contenu narratif de chaque case.
Je veux dire qu'il ne s'agit pas de dessiner chaque chose dans le détail le plus parfait, mais de trouver quelles informations (texte et image) contient chaque case. Pour raconter au mieux.
donc tout de suite après je colle tout le texte par blocs, très grossièrement, et puis je commence à essayer de le faire rentrer dans les cases et à modifier le contenu à la fois pour mieux raconter, mais aussi pour que tout tienne... je vire ou j'ajoute du texte, et je change une image...
Ensuite, quand on est sûr du contenu, on peut passer à la réalisation, tout en gardant à l'esprit la page entière.
Et enfin, je ne fais pas forcément les pages dans l'orde de la pagination, j'en travaille de préférence deux ou trois en même temps, celles dont je suis le plus sûr (j'éssaye de faire pareil avec les cases... ça évite de s'endormir sur un dessin).
Quand elles sont finies, ça devient en général simple de "boucher" les trous dans les pages où le contenu faisait défaut.

Publié dans Edgar Allan popopo Poe

Commenter cet article