muscles et tendons.

Publié le par steph

Voici une deuxième planche qui montre bien que spécialement dans l'homme des foules (comme il ne se passe en fait rien) le contenu narratif de certaines pages au tout départ était quasi inexistant (sur à peu près toutes les pages, comme dans le texte, on a un homme qui marche et un autre qui le suit).
C'est parce que j'ai bien planifié l'enssemble du livre et que je commencais à avoir toutes les pages autour que le contenu a pu exister.
undefined
Vous pouvez voir que comme pour l'autre planche, l'idée graphique dominante de la page est présente presque depuis le tout début.

Ah, et avant qu'on me demande, non, l'enseigne n'est pas en 3D.
J'aime pas la 3D.

Publié dans Edgar Allan popopo Poe

Commenter cet article

steph 01/02/2008 16:29

je suis un peu le mec le plus méticuleux de la planète alors, oui j'ai gardé une tonne d'étapes pour chaque page.
En cours de réalisation, je fais souvent du va et vient entre deux-trois états pour (me donner l'impression que j'avance et) voir si c'est vraiment mieux que le premier jet.

olive booger 01/02/2008 14:40

t'avais gardé toutes ces étapes?!
c'est super à regarder : un vrai spectacle

et chapeau d'avoir assumé le dessin de la perspective de la première case